Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?En novembre 1996, dans la foulée de la création des CJE partout dans la province, le député de Marguerite-D’Youville, François Beaulne, ainsi qu’un nombre important d’acteurs locaux, participent à la mise sur pied du Carrefour jeunesse-emploi Marguerite-d’Youville. Le CJE élit alors domicile au 1570 rue Ampère, à Boucherville. Le haut taux de fréquentation pousse ce dernier à déménager quelques années plus tard. Ainsi, en 1998, il s’installe au 95 D, boulevard de Mortagne, à Boucherville, son adresse actuelle.

Le Carrefour jeunesse-emploi Marguerite-d’Youville (CJEMY) s’est donné comme mission de créer et d’offrir un éventail de services gratuits et personnalisés aux jeunes adultes de 16 à 35 ans du territoire de la MRC de Marguerite-D’Youville et de Boucherville. Depuis, le CJEMY travaille à l’amélioration des conditions de vie des jeunes par le biais d’activités visant l’intégration ou le maintien en emploi, l’insertion ou la réinsertion scolaire et le pré-démarrage d’entreprise, entre autres. La philosophie du CJEMY repose sur le partenariat, la concertation et la participation des intervenants socio-économiques, des entreprises et des citoyens. Issu du milieu et impliqué dans sa communauté, le CJEMY offre des services sur mesure faisant appel à la concertation et à la coordination des ressources du territoire. D’ailleurs, le CJEMY est un partenaire de choix sur le territoire: d’un côté, il collabore avec les autres acteurs jeunesse; de l’autre, il regroupe les services lorsque c’est nécessaire et il participe à leur mise en place lorsqu’ils sont inexistants.

Quel que soit le mode d’action privilégié, les interventions du CJEMY ont pour objectif de soutenir et d’outiller les jeunes adultes dans leur quête d’autonomie sociale, personnelle et économique. Cette approche crée un environnement où le dynamisme, l’ambition et le goût du travail sont véhiculés et elle favorise grandement le développement du potentiel des jeunes adultes. En résumé, l’approche du CJE Marguerite-d’Youville est globale: elle tient compte à la fois de l’individu – ses besoins, ses réalités, ses conditions de vie – et de son environnement – le milieu, les ressources, les partenaires, etc.

Toujours soucieux de répondre aux besoins de sa clientèle, le CJE a ensuite mis sur pied différents points de service. Aujourd’hui, il est possible d’employer ses services autant à Boucherville, qu’à Varennes, Sainte-Julie ou même à Contrecœur. Près de 30 000 jeunes ont franchi les portes du CJEMY depuis sa création.